17894521768125128.jpg
Hadrien Moglia, Fukuoka, Japon
Hadrien Moglia, Fukuoka , Japon

Hadrien Moglia est un autodidacte de la guitare. Le Flamenco est arrivé dans sa vie comme par magie : une sorte d'évidence, un chemin que l'on doit emprunter... C'est à Toulouse qu'il fait la connaissance des guitaristes Antonio Kiko Ruiz et Bernardo Sandoval  qui vont devenir pour lui des mentors et des amis. Le désir d'approfondir son savoir-faire le mènera tout naturellement vers l'Andalousie et il décide de partir s'installer à Séville, en plein cœur du "Barrio de triana". Sa vision du flamenco va alors radicalement changer. Encore une fois, la magie opère alors qu'il rencontre la famille Amador, célèbre dynastie gitane et flamenca composée, entre autres  de Juan José, Ramon, Diego et Raymundo  Amador. Touchés par sa démarche, ils l'intègrent au sein de leur famille et lui permettent de poursuivre son apprentissage en dehors des voies académiques. En immersion totale, dans la plus pure tradition flamenca, il décide de pousser la porte des studios de "baile" afin d'enrichir son parcours de guitariste et d'apprendre l'accompagnement de la danse. Il profite alors de l'enseignement de grands maestros comme "Los Farrucos" et Carmen Ledesma. De la rencontre de cette dernière, va naître une formidable complicité et il accompagne chacun de ses cours pendant toute la durée de son voyage.

Après l'andalousie, il s'envole pour Santiago de Chile où il intègre la compagnie de Jeanny Albornoz Gomez pour une série de concerts à travers tout le pays. De retour en France il est membre et créateur dès l'origine du collectif "Puro Flamenco" et enseigne parallèlement comme professeur de guitare à "Flamenco en France". Il effectue une première tournée au Japon avec la danseuse Carolina Pastor et devient ensuite membre de l'organisme "Tiempo Iberoamericano" basée à Fukuoka en tant que concertiste et professeur de guitare. Il collabore alors avec les danseuses Karla Guzman et Inmaculada Ortega. 

Hadrien Moglia se produit régulièrement en France et à l'international : Espagne, Mexique, Chili, Belgique, Japon et participe à de nombreux festivals comme "Amor Flamenco" à Rivesaltes où il travaillera avec Cristo Cortes, Melchor Campos et "La Nimeña."